Consommer mieux, vivre mieux

Chacun aspire au bien-être…
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 A qui profite le Bio ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
felicien



Nombre de messages : 9
Age : 45
Localisation : Paris/Périgueux
Date d'inscription : 25/04/2008

MessageSujet: A qui profite le Bio ?   Sam 17 Mai - 17:18

Bio, équitable, AB, demeter, nature et progrès, cosmébio, cosméco, bdih… Pas si simple de s'y retrouver avec tous ces termes et ces labels.

Consommer bio, oui mais…et le respect des hommes ?
Equitable ?
Oui mais, à quel prix ?
Consommer des produits de région, de proximité, à conditions qu'ils aient un prix abordable.
Préférer acheter en grande surface ou au marché ?
Avez-vous comparez les prix par rapport aux magasins bio ?
Vous n'êtes pas toujours gagnants !

Il n'est pas simple de trouver la réponse à toutes ces questions.

A titre d'exemple, les fruits secs. Nous savons qu'ils sont d'un intérêt nutritionnel incontestable.
Mais notre climat ne nous permet pas de tous les récolter. Nous les importons donc de l'étranger. Nous avons donc 2 choix :
- Soit nous achetons des fruits secs bio à bas prix mais produits dans le non respect de l'Homme qui a été autant exploité que dans la filière conventionnelle ;
- Soit nous l'achetons bio et équitable, mais 2 à 3 fois plus cher !

Difficile de faire un choix, surtout à notre époque où les prix flambent plus vite que nos salaires et où manger sera bientôt un luxe.

Nous dirigeons-nous vers une rupture sociale ?
D'un côté les riches qui pourront s'offrir des aliments de qualité et de l'autre les pauvres qui iront au hard discount acheter du jambon sans porc mais bourré de sucre ? Ca en a tout l'air.

Les grands magasins bio commencent à ouvrir leurs portes un peu partout en France, tant mieux direz-vous, au moins ils sont moins chers. Oui mais… Savez-vous qui sont derrière ces enseignes ? Les gros des conventionnels, qui ont bien compris que l'avenir sera bio. Et ils espèrent bien gagner gracieusement leurs vies sur ce nouveau " concept ".
Mais ont-ils seulement bien compris ce qu'est le bio ?

Le bio n'est pas un business, mais un état d'esprit. Consommer bio c'est être " consom'acteur ", c'est-à-dire être conscient du respect de la Terre, participer au rétablissement de ces années de massacre aux pesticides qui ont pollué les sols, appauvri la terre et empoisonné les agriculteurs.

A bien y réfléchir, préférez-vous acheter une voiture pas cher sans moteur ou une voiture plus cher avec moteur ? On connaît bien la réponse. Et bien il en est de même pour l'alimentation.

Hippocrate disait " que l'aliment soit ton médicament ". Et il avait tout compris.

Réfléchissons 5 minutes. Quand nous sommes malades, nous prenons des médicaments.
Qu'est ce qu'un médicament, un assemblage de molécules chimiques, une reproduction de la nature, qui sert à guérir une maladie (en théorie).

Qu'est ce qu'un aliment : un assemblage de molécules naturelles qui sert (comme le carburant d'un véhicule) à nous fournir de l'énergie et à combattre microbe et bactérie.
Hippocrate avait tout compris !!

Les molécules naturelles de notre alimentation servent à nous garder en bonne santé !
Pourquoi tombons-nous malades alors ?

Pour plusieurs raisons, évoquées par David Servan Schreiber dans son dernier livre " Anti cancer ". Il faut bien manger, équilibrer. Pratiquer un sport. Faire des exercices de respiration et de relaxation. Eviter les stress. Retirer de notre vie les mauvaises émotions : colère, haine, jalousie… qui nous rongent de l'intérieur. Se soigner avec des produits naturels.

Les traitements administrés à notre alimentation ne s'évaporent pas dans la nature. Il pénètre les fruits et les légumes et nous les ingérons. Mais l'Homme est ainsi fait que ce qu'il ne voit pas, il l'ignore. Nous savons que nos aliments sont bombardés de dangereux produits, mais une fois bien mis en avant sur les étales des magasins, nous n'y prêtons plus attention. ERREUR. Mangeriez-vous une pomme que je tremperais dans de l'eau de javel ? Je ne pense pas.
Alors pourquoi consommer les fruits et légumes aspergés de pesticides ?


Quand vous regardez les informations télévisés et que vous voyez ces agriculteurs faire la grève et déverser leurs productions en guise de protestation des grandes surfaces qui les escroquent en achetant leur marchandise à bas prix pour les revendre 4 à 5 fois plus chers, que vous dites-vous ? "Oh les pauvres, c'est moche".
Mais en même tant, que faites vous pour encourager ces producteurs ?
Vous achetez vos salades 1,50 les deux dans les GMS (grandes et moyennes surfaces) … Que l'Homme est hypocrite !

Quand vous voyez ces scandales où un agriculteur porte plainte contre une firme de pesticides car après l'emploi de leurs produits pendant des années il a développé une maladie incurable.
Que vous dites-vous ? " C'est triste pour cet homme " Mais que faites vous ? Vous achetez des céréales en GMS qui ont rendus cet homme malade, et vous… par la suite.

Revenons-en aux nouvelles grandes surfaces bio et à leurs concepts. Du bio pour tous !
Beau principe, mais… . N'oublions pas qu'avant que les GMS s'implantent avec tous leurs épandages de produits à ne plus savoir quoi en faire, ces vendeurs incapables de nous renseigner sur les produits, ces caissières aussi aimables que des infirmières qui de toute manière ne seront bientôt plus puisque les machines vont les remplacer, il y avait des petits commerces avec des personnes compétentes qui vous parlaient de leurs produits avec passion, qui connaissaient le producteur et à qui vous vous confiez sans crainte. Qui n'a pas eu sa petite larme et ses petits regrets en regardant la petite maison dans la prairie : " qu'elle était belle cette époque ".
Oui mais c'est quand même nous avec notre recherche du plus plus plus à pas cher qui avons mis fin à ces boutiques si chaleureuses. Alors que va-t-il se passer si des GMS bio s'ouvrent un peu partout ?
Tous ces petits magasins bio qui ont mis des années pour s'affirmer et proposer leurs connaissances vont-ils fermer leurs portes ? Les prix sont abordables dans les nouvelles GMS bio pour vous attirer à eux !!! Mais sachez bien qu'à l'avenir, les prix vont miraculeusement augmenter, et en plus de payer vos produits aussi chers que dans les petits magasins bio qui ne seront plus, vous aurez droit à la même ignorance des produits, la même an amabilité, la même incompétence que dans les GMS conventionnelles. Et vous aurez à nouveau tout perdu !

Alors réfléchissez-y à deux fois avant de faire vos courses, à comment vous conceptualisez le bio et l'alimentation en général. Se vanter d'acheter du bio, mais s'approvisionner en GMS et engrosser les gros de l'industrie, à mon sens, il y a quelque chose de pas très logique.

Pour le reste, à vous de voir. Bio et/ou équitable, en fonction de votre porte monnaie. Mais en connaissance de cause. Demeter ? Malheureusement, peu de gens connaissent ce label et le concept qui est derrière. Je les invite donc à aller sur le site du même nom pour prendre connaissance de l'agriculture bio-dynamique développée par Rudolph Steiner et pourquoi pas regarder le film " guérir la Terre ".

A ce jour nous trouvons deux types de labels en France :
- Le label AB régi par le ministère de l'agriculture, qui envisage à l'avenir d'autoriser un pourcentage plus important d'OGM dans l'alimentation biologique, pas très logique.
- Les labels privés comme nature et progrès et Demeter qui ont leurs propres cahiers des charges inflexibles depuis des années mais qui au final donnent des produits un peu plus chers.
Encore une fois, c'est à vous de voir ce que vous achetez.

Et pour les personnes réticentes au bio, je connais vos arguments : " 100% bio c'est pas possible de toute manière, puisque les pesticides du champ d'à côté vont forcément polluer le champ bio.
Oui mais, si peu. Et les études sont là pour prouver qu'il n'en est rien. Au pire, si c'était vraiment le cas, maintenant qu'on connaît les dangers des pesticides sur la santé, et l'état des sols et des eaux, et même si vous pensez que manger bio n'apportera rien à votre santé, acheter bio, c'est au moins faire un geste écologique en encourageant les agriculteurs à ne plus utiliser de pesticides.
Et oui on peut s'en passer. Ca sert à quoi de fermer son robinet quand on se brosse les dents, à acheter des ampoules écologiques, à trier ses déchets, à acheter Max Havelaar, si vous achetez des aliments qui ont entrainé la pollution des sols et des eaux, la maltraitance des animaux, et j'en passe.


Et enfin pour ceux qui confondent encore OGM et pesticides, par pitié, renseignez-vous avant de sortir ce genre d'arguments sur le bio.

Un pesticide est un produit chimique composé de molécules chimiques qui servent à neutraliser les insectes " nuisibles " à la plante traitée.

Un OGM (organisme génétiquement modifié) est par exemple une graine qui possède une forte concentration de pesticides qui fera qu'il ne sera pas nécessaire d'asperger la plante de pesticides. A l'origine, ces graines avaient été rendues stériles. Mais des associations ont protestés contre cette méthode qui aurait rendu les agriculteurs dépendant des laboratoires. La pollution du sol est encore plus importante et je ne parle pas du résultat sur la santé de l'Homme.

Je vois venir les laboratoires : " Sans nous des millions de producteurs auraient vu leurs récoltes décimées par les insectes. Produire bio ne serait pas possible pour nourrir toute la planète " Des arguments bien légers à mon sens pour se déculpabiliser. Car d'une part nous mangeons trop
(mais vu la hausse des prix, nous n'aurons pas d'autre choix que de moins manger ), et d'autre part, si vous saviez la quantité de périmés et de déchets que jettent les GMS, les restaurants, les boulangeries… des tonnes et des tonnes de marchandises. Mais qui le sait ? personne. Sauf ceux qui jettent. Quel gâchis.

Produire bio n'est rien d'autre que produire avec bon sens. Eviter les monocultures, préférer varier les productions. Des arbres autour des champs…

Si on ne pouvait pas se passer des pesticides, le bio n'existerait pas.
Au fait, le gaucho (un pesticide) a éradiqué un grand nombre d'abeilles, mettant des apiculteurs au chômage.
Mais le plus grave, sans abeille, plus de pollinisation, plus de plantes, plus de fruits, plus de nourriture. Oups ! Einstein a dit " si les abeilles devaient disparaître, l'humanité n "aurait plus que quelques années à vivre. "

Aujourd'hui nous accordons plus d'importance à nos vêtements ou à nos vacances qu'à notre alimentation. Après tout, si nous tombons malade, le médecin sera là pour nous soigner.
Sauf qu'à l'allure où ça va, les médicaments ne seront bientôt plus remboursés.

Mais au fait, les médicaments sont-ils si efficaces ?
On vient de reconnaître l'effet placebo du Prozac tout de même.
Ce médicament que des millions de personnes ont pris pendant des années pensant qu'il allait soigner leur dépression. En attendant, beaucoup se sont suicidés. Et si la dépression trouvait son origine dans notre alimentation ? Manger de la viande d'un animal stressé et maltraité toute sa vie, ces protéines qui vont nourrir nos cellules, qui sont le fondement de notre organisme…

Je vous laisse réfléchir…pas besoin d'avoir fait médecine.

Encore une fois, je vous laisse voir. Je vous donne des pistes de réflexion. A vous de voir si vous préférez garder des œillères où prendre une loupe.


Clara D
DE : http://evolutionnaire.free.fr/aquiprofitelebio.php
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.evolutionnaire.fr
Neige
Admin


Nombre de messages : 231
Age : 36
Localisation : Touraine
Date d'inscription : 10/04/2008

MessageSujet: Re: A qui profite le Bio ?   Dim 18 Mai - 13:48

bel argumentaire ...

il est clair que si meme les produit labelisé AB se mettent à tolerer les OGM, à qui se fier ?
... Mad

_________________
"Pour ce qui est de l'avenir, il ne s'agit pas de le prévoir, mais de le rendre possible"
Antoine de Saint-Exupéry
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sandyneige37.blogs.psychologies.com/lworldloves
Chris Poseidia



Nombre de messages : 92
Age : 44
Localisation : Lille - Nord
Date d'inscription : 10/04/2008

MessageSujet: Re: A qui profite le Bio ?   Dim 18 Mai - 23:22

Des produits AB avec une tolérance d'OGM ce n'est plus du Bio ! Evil or Very Mad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eureka.1fr1.net
sandy37



Nombre de messages : 40
Age : 41
Localisation : en Touraine
Date d'inscription : 10/04/2008

MessageSujet: Re: A qui profite le Bio ?   Mer 28 Mai - 11:46

comment etre sur plus tard qu'un produit Bio sera toujours Bio ???
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sandyneige37.blogs.psychologies.com/lworldloves
Chris Poseidia



Nombre de messages : 92
Age : 44
Localisation : Lille - Nord
Date d'inscription : 10/04/2008

MessageSujet: Re: A qui profite le Bio ?   Mer 28 Mai - 14:13

Ben apparemment un produit Bio ne l'est jamais à 100% ! Neutral Enfin c'est déjà mieux que du 100% OGM !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eureka.1fr1.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: A qui profite le Bio ?   Aujourd'hui à 9:46

Revenir en haut Aller en bas
 
A qui profite le Bio ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Qui profite de la baisse de l'euro ?
» Un oiseau profite des plaisirs de l’hiver
» On profite du soleil
» Mira, vieille mamie épagneule qui profite de son panier retraite !
» Joyeux Anniversaire Val!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Consommer mieux, vivre mieux :: Manger mieux :: choix alimentaire-
Sauter vers: